Le chaos mémorable de Thomas Loyatho

Les toutes dernières peintures de l’artiste

En octobre 2021, lors de l’exposition « Chez Xavier » à Bayonne, la quasi-totalité de la production du peintre Thomas Loyatho a trouvé acquéreur. Une véritable satisfaction pour le travail de l’artiste et pour moi de voir à quel point sa recherche picturale vous a touché.
Depuis cet événement, Thomas s’est remis au travail, explorant une palette chromatique toujours aussi attractive ; défiant la toile blanche, cette surface à la fois effrayante et pleine de promesses ou plutôt de souvenirs dans le cas du plasticien. En effet, ce dernier efface ce monochrome en appliquant des couches de peinture comme autant d’instants passés à organiser pour les faire immerger d’un chaos mémorable. 

Après une résidence de recherche et de création réalisée au cours de l’année 2022 et une intense production au sein de son atelier, je suis particulièrement heureuse de vous présenter, en cette fin d’année, les toutes dernières toiles de l’artiste.

Comme d’habitude, la livraison en France comme à l’étranger est possible. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des interrogations à ce sujet ou concernant une œuvre de l’artiste.


L’âge du sucre

Huile sur toile d'une piscine dans un univers entre végétal entre abstraction et figuration par Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Huile sur toile, 150 x 120 cm


« On entre dans l’intimité d’une matière comme dans une forêt, contemplatif, observateur. Instinctivement et humblement, on ralentit. Et le degré de cette lenteur, comme dirait Milan Kundera, est proportionnel à l’intensité de la mémoire. […]


Like dyslexia #2

Une diptyque à l'huile sur toile d'un paysage de forêt en montagne proche de l'abstraction, par le peintre Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Dyptique, huile sur toile, 2 fois 70 x 50 cm


[…] Au départ de mes travaux, il y a ce blanc insupportable sur lequel je viens m’écraser comme sur un mur. Et puis se crée un chaos nécessaire, qui n’est pas le point de départ mais un stade à partir duquel naissent toutes les envies, de toucher, de goûter de se brûler. Ce chaos est une friche de souvenirs immobiles et altérés, avec ses plantes qui ne sont pas à la base destinées à quoi que ce soit, elles ne sont pas cultivées ou élevées dans un but particulier. Elles sont là, elles reviennent comme des loups quand on les oublie. Comme des loups parce qu’elles recolonisent quand on a le dos tourné, qu’elles nous font chier dans notre grand ménage permanent et épuisant. On dit qu’elles sont invasives.

De ce chaos, de cette friche d’images et de collages se chevauchent des variations de gris qui s’accumulent en touches de peinture comme des niveaux de temporalité. »

Thomas Loyatho


Entre deux boules quies

Huile sur toile, un silhouette dans la brume, une forêt, des montagnes et des fleurs jaunes par le peintre Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Huile sur toile, 130 x 162 cm


Like dyslexia

Une huile sur toile, des sapins, un reflet dans l'eau, un paysage proche de l'abstraction par le peintre Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Huile sur toile, 100 x 81 cm

Un p’tit trou dans une grande boîte

Une huile sur toile représentant des bananiers, des surfaces géométriques apportant comme des sources de lumières par le peintre Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Huile sur toile, 116 x 89 cm


Allogène

Peinture à l'huile sur toile d'un enfant en blouse les pieds dans l'eau et sur un fond végétal, par l'artiste Thomas Loyatho, galerie Virginie Baro

Huile sur toile, 130 x 162 cm


Présentation de Thomas Loyatho

Thomas Loyatho, peintre représenté par la galerie Virginie Baro

« Certaines pensées ne s’échappent pas au moment de les prononcer, de les formuler, de les figurer sur une toile. Mais la majeure partie d’entre elles restent abstraites, fluides. Ces pensées là sont des matières insoumises à la figuration, il est impossible de les contenir dans le moule des mots. Elles veulent nous dire qu’ici, les mots sont pour ceux qui n’ont rien à dire. »

Thomas Loyatho

Lire la suite

Parcours extrait

Exposition collectives

2022 « Origine(s) », exposition de la collection du FRAC des Abattoirs de Toulouse, Carcassonne, France
2022 21ᵉ Biennale Internatinale du Petit Format de Papier, France et Belgique
2021 « Chez Xavier », galerie Virginie Baro, maison de particulier, Bayonne, France

Expositions personnelles

2022 « Origine(s) », sortie de résidence « Noire Montagne », avec la collaboration de La Fabrique des Arts, Carcassonne agglo et le FRAC Occitanie des Abattoirs de Toulouse aux archives départementales Carcassonne, France
2016 « Kofoina », Château Salha, Bardos, France
2015 « Autour des restes », Galerie de Wégimont, Soumagne, Belgique

Résidences et ateliers

2022 Résidence « Noire Montagne », avec la collaboration de La Fabrique des Arts, Carcassonne agglo et le FRAC Occitanie
2020 Atelier par l’association  « La source/Iturria » avec la MVC Bayonne Centre
2019 MARMAU résidence d’artiste, Hasparren

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.