Les générations suivantes, Juliette June

2100 

Huile sur toile

120×90 cm

Champlat sapin

2018

Œuvre signée et certificat d’authenticité fourni.

En stock

Catégories : ,

Description

Le travail de Juliette June se déploie sur trois terrains : la peinture à l’huile, le dessin et collage, la performance. 
Les reflets multicolores dans l’eau, des corps sur une pierre, la lumière à travers un feuillage, des pelles et des seaux éparpillés sur une plage sont autant de sujets abordés dans les peintures aux couleurs vives de l’artiste. Pourtant, le motif n’est pas toujours évident à première vue. Le figuratif laisse parfois place à un imaginaire poétique, ouvrant plusieurs espaces de narration. Les formats varient de très petits pour certaines études à des œuvres plus majeures.
Les dessins colorés sont exécutés rapidement au feutre, certains incluent des collages. Si ils sont parfois issus d’observations (un après-midi d’automne dans le port d’un village, un arbre, un visage), il s’agit le plus souvent d’extérioriser une sensation corporelle : une flexion du thorax, la porosité des mains, ou encore de laisser surgir des formes abstraites.
La performance, quant à elle, prend des tournures chamaniques ou se montre drôle : quelques mots, un rapport direct avec l’auditoire, une danse, un dessin créé sur place.
Fascinée par le corps et ses capacités sensorielles, l’artiste est souvent inspirée par des instants de réalité intense : le soleil levant sur un chemin, le rouge de ses règles sous la douche, la lumière argentée sur la mer lisse. Se privant parfois volontairement de l’outil photographique, elle exerce sa mémoire ou travaille directement sur le motif pour traduire ce tissu énergétique qui nous fait ressentir le réel et tente de lui donner forme.
« Ce désir de créer des formes, qui, implicitement, racontent que je suis la mer que je regarde, la personne que je peins, la pierre sur laquelle je me repose ou en tout cas que je fais partie de la même matrice qu’elle, est insatiable. »
Pour Juliette June le rôle de l’artiste se résume à cela : sentir, créer, préserver. Sentir le froid, le chaud, le clair, l’obscur, recevoir ces sensations, les absorber, puis élaborer un langage pictural : créer une forme qui les traduise pour ensuite la transmettre au spectateur. C’est une manière pour elle d’activer notre conscience, de nourrir notre âme par le matériau poétique et ainsi stimuler la sensation corporelle. La boucle est bouclée.
La démarche de Juliette June s’apparente à une recherche artistique au sens spirituel (de l’intérieur vers l’intérieur, le corps comme porte d’entrée vers une autre dimension) où « l’artiste est la main qui, par l’usage convenable de la forme, met l’âme humaine en vibration » comme l’écrit Kandinsky, et en ce sens s’éloigne de la recherche purement plastique propre à certains pans de la peinture contemporaine.
Que ce soit dans la matérialité de la peinture, du dessin ou dans l’instantanéité d’une performance, les œuvres de Juliette June tentent de donner forme aux sensations corporelles en rendant ainsi au réel sa nature poétique.

Informations complémentaires

Poids 3.1 kg
Dimensions 120 × 90 × 2.8 cm