Service aux particuliers

La commande d’œuvre d’art à un artiste

La commande à un artiste est une autre façon d’acquérir une œuvre d’art. Elle permet notamment de tisser un lien plus intime avec l’artiste, car elle nécessite un échange pour déterminer vos souhaits quant à la pièce attendue. C’est une très bonne opportunité de pénétrer le processus créatif d’un plasticien dont vous appréciez le travail. Ainsi, vous pouvez engager une commande sans autre raison que le plaisir de prendre part à l’élaboration d’une œuvre qui vous est destinée.
Ceci étant, il existe d’autres raisons qui justifient de passer commande. Je vous en expose quelques-unes :

  • vous avez manqué une œuvre qui vous plaisait énormément et ne souhaitez plus que cela ne se reproduise,
  • l’artiste n’a pas de stock ou les pièces disponibles ne correspondent pas à vos souhaits (format notamment),
  • les pièces disponibles ne répondent pas tout à fait à vos envies esthétiques,
  • vous souhaitez être acteur de l’œuvre qui ornera bientôt votre mur, console ou table.

En tant que galeriste, je me charge du bon déroulement de la commande en recueillant vos envies et en assurant le suivi auprès de l’artiste. Si vous êtes trop éloigné de l’atelier de production du plasticien, je me charge d’organiser la livraison de la pièce chez vous. À tout moment, je suis disponible pour vous informer de l’avancée de la production.


Les 5 étapes de la commande

1. Le budget et les modalités de règlement

Nous pouvons partir du format désiré et je vous indique le prix correspondant ou bien nous pouvons nous fier à votre budget pour déterminer le format. Dans les deux cas, il n’y a pas de surprise, le tarif est fixé en amont.
Le règlement se fait en deux fois : un acompte de 30% est versé pour démarrer la commande et le solde versé à la livraison.
Au prix de la pièce s’ajoute des frais de livraison s’il y a lieu.

2. La ligne esthétique

Pour la déterminer, vous pouvez compiler des photos d’œuvres de l’artiste que vous avez aimées afin de définir une tendance. Cela permet d’identifier l’atmosphère recherchée. En pointant sur ces images les éléments qui vous ont particulièrement plu, nous affinons encore un peu plus vos envies (sujet, couleur, effet plastique…). De la même façon, il est important que vous indiquiez s’il des choses que vous ne souhaitez pas voir dans votre œuvre.
À la suite de cette discussion, je synthétise les informations et les transmets à l’artiste qui se lance dans le travail de l’esquisse.

3. L’esquisse

À partir de la synthèse écrite que je communique à l’artiste et à la suite d’un échange, le plasticien réalise une à trois esquisses qui suivent vos indications tout en proposant plusieurs orientations.
Les photos de ces esquisses vous sont transmises par mail afin de vous laisser le temps de les regarder tranquillement de votre côté. À l’occasion d’un rendez-vous à l’atelier de l’artiste ou en visioconférence si vous êtes trop éloigné, nous échangeons sur ces propositions. Le plasticien peut ainsi vous les présenter plus avant et recevoir vos commentaires. Une fois le choix déterminé, nous recueillons les derniers ajustements concernant l’esquisse retenue (une couleur à rendre plus présente, une forme à estomper…). Le créateur a ainsi tous les éléments en main pour débuter le travail.

À noter qu’une esquisse est une orientation et qu’elle ne reflétera pas avec exactitude l’œuvre finale. En effet, celle-ci n’est pas réalisée au format, ni dans le médium retenu. Pour exemple, l’esquisse d’une peinture peut être faite au crayon ou au pastel ou bien par montage sur Photoshop. De même, la commande d’une sculpture passe par des dessins au crayon ou 3D selon les modalités de travail de l’artiste.

4. La production

Afin que vous puissiez suivre l’avancée de votre œuvre, je demande à l’artiste d’écrire quelques lignes sur les étapes clefs. Je vous les transmets au fur et à mesure. En revanche, vous ne recevrez volontairement pas de photos de ces étapes, car celles-ci risquent de perturber vos attentes alors qu’elles ne révèlent en rien l’état final de l’œuvre. Ceci étant, ces images pourront vous être transmises a posteriori afin de vous dévoiler les différents états de fabrication.
Si vous n’êtes pas à proximité de l’atelier de l’artiste, je vous transmets des photos de l’œuvre achevée avant sa livraison : images d’ensemble et détails.

5. La livraison

Si vous êtes non loin de l’atelier de l’artiste, j’organise une rencontre pour la récupérer ; un moment privilégié durant lequel vous pourrez échanger avec l’artiste sur les étapes de production et le résultat final.
Si vous n’êtes pas à côté de l’atelier, j’organise le transport dès lors que l’œuvre le permet (respect des temps de séchage pour la peinture à l’huile par exemple).


Exemple d’une commande passée à la peintre Juliette June

1. Le budget

Les clients souhaitaient un grand format paysage. Après plusieurs propositions de dimensions, ils ont opté pour un 97 x 162 cm à 3400 €.

2. La ligne esthétique

Les peintures de référence étaient deux huiles sur toile de 2017 déjà vendues. Ces tableaux nous ont permis de déterminer le sujet, une gamme de couleurs et des effets plastiques.

Jungle harbour, huile sur toile, 97 x 130 cm, 2017.
Huile sur toile de la peintre Juliette June représentée par la galerie Virginie Baro
La nuit tombe, huile sur toile, 40 x 80 cm, 2017.

Sujet : la nature, le végétal en lien direct avec l’eau, que ce soit la mer ou un lac. Présence de personnages et aime l’attitude des femmes qui se rhabillent comme dans La nuit tombe. Ajout d’éléments architecturaux discrets pour donner toute sa place à la nature et l’eau.

Couleurs : dominance de vert et de bleu (pas trop de turquoise), aime particulièrement le bleu ciel et le bleu des rochers dans La nuit tombe. Ajout de touches de marrons.

Effets : ne souhaite pas d’effet « collage » comme dans Lever de soleil à Poaka. Aime particulièrement les coulures présentes dans plusieurs toiles de l’artiste.

3. L’esquisse

Juliette a produit 4 esquisses pour cette commande.

Ambiance rose
Ambiance bleue
Femme rose
Femme bleue

L’esquisse « Femme bleue » a été retenue par les clients en demandant un léger ajustement : diminuer en taille la présence de la femme et la dissimuler partiellement dans la végétation.

4. La production

Au cours de la réalisation de la toile, Juliette a tenu le « Journal de bord d’une peinture » transmis à chaque étape aux clients. Voici ce qu’ils pouvaient y lire.

Mardi 9 novembre 2021
Les clients préfèrent la quatrième esquisse, la dernière que j’ai faite. Je m’en doutais. J’ai aimé retrouvé la lumière au carré conté blanc. Ils ont aimé les éclats de couleurs.

Vendredi 7 janvier 2022
Jungle Harbour II (titre provisoire). J’ai fait le fond qui aura sans doute besoin d’une deuxième couche. La pochade petit format à l’huile me montre que l’intensité du bleu en première couche est importante. La touche horizontale du pinceau.

Lundi 10 Janvier 2022
Aqua. C’est beau ce fond. Les traînées bleues. Les coulures qui traversent la toile par endroit. Un rayon vert.
Je fais monter les arbres, jaillir le blanc.

Vendredi 14 Janvier 2022
Je suis lente au démarrage L’énergie est retombée. Laisser une trace quand même. Même si lâche, sale, fatiguée, râpeuse.
Laisser une trace pour que la prochaine fois que je me retrouve face à la toile, j’ai une nouvelle balle à renvoyer.

Lundi 17 Janvier 2022
L’aloe vera prend le dessus. Je rends la partie en haut à droite plus silencieuse. J’aime le mauve et le vert et le marron.
Besoin de la diagonale bleue. Que la mer passe devant ? Ou le sable bleu du soir ?

Mardi 25 Janvier 2022
Fini ? À refroidir. À voir à l’œil frais. Le plus grand défi était le centre du tableau. Éviter la croix, faire danser la plante et la femme, retrouver le lien entre le côté gauche et le côté droit du tableau, par le haut et par le bas. J’aime la zone floue, les jeux de lignes de l’aloe vera.

Jeudi 27 Janvier 2022
Aloe Aqua. C’est bon j’ai trouvé la forme de la plante qui contraste juste assez et qui danse avec la forme de la femme qui se penche. La lumière au centre droit, la complexité. Et l’espace qui traverse. Des traits larges et des plus fins. Je l’aime. Il bouge et il éclaire.

5. La livraison

Voici un extrait des photos de l’œuvre finale qui ont été transmises aux clients avant la livraison de la toile.

Aloe aqua, huile sur toile, 97 x 160 cm, 2022.

Exemple d’une commande passée à la peintre Éléonore Deshayes

1. Le budget

Les clients souhaitaient un format portrait sans être fixés sur les dimensions et le prix. J’ai donc présenté plusieurs options d’une fourchette allant de 3200 € à 5100 €.

Formats paysage/portrait classiques
80 x 100 cm = 3200 €
90 x 115 cm = 4000 €
130 x 97 cm = 5000 €

Diptyques 2 formats carrés
2 fois 70 x 70 cm = 3900 €
2 fois 80 x 80 cm = 5100 €

Ils ont opté pour un format portrait 115 x 90 cm à 4000 €.

Formats panoramiques
89 x 130 cm = 4600 €
97 x 146 cm = 5600 €

Formats marines
73 x 116 cm = 3400 €
81 x 130 cm = 4200 €

2. La ligne esthétique

Pour la ligne esthétique, 4 toiles réalisées entre 2018 et 2020 ont été identifiées pour orienter la recherche de la plasticienne. Il s’agissait de l’ambiance d’une toile dans son ensemble et de détails retenus dans 3 autres tableaux.

Love Valley, huile sur toile, 100 x 80 cm, 2018.
Composition II (détail), huile et fusain sur toile, 73 x 60 cm, 2019.
Mers intérieures (détail), huile, mine de plomb et pastel sur toile, 130 x 184 cm, 2019.
Rochers ardents (détail),
huile et mine de plomb sur toile, 30 x 30 cm, 2020.

3. L’esquisse

À partir de ces éléments, Éléonore a travaillé une esquisse en plusieurs étapes. La peintre a d’abord déterminé l’organisation spatiale des éléments, puis s’est intéressée à la mise en couleur. Elle s’est inspirée d’un dessin existant avant de créer un photomontage via un logiciel de retouche d’image.

Dessin de paysage spéculatif issu de la série "Carnet de voyage" de la peintre Éléonore Deshayes.
Dessin 47, crayon, encre et feutre sur papiers
Photomontage de l’esquisse
Test de mise en couleurs de l’esquisse

La peintre construit toutes ses toiles de cette façon : elle utilise des clichés pris lors de ses voyages et les associe par montage pour créer un paysage imaginaire mais issu du réel. Pour ce tableau, les panoramas ont été photographiés en Afrique du Sud (Noordhoek, province du Cap), en Sardaigne, aux abords du Piton de la fournaise sur l’Île de la Réunion et dans les Côtes d’Armor (Bretagne).

Esquisse définitive

Lors d’un rendez-vous à l’atelier de la peintre, cette esquisse a été présentée aux commanditaires pour validation.

4. La production

Au cours de la production, Éléonore et moi avons échangé sur son avancée et j’ai transmis régulièrement des nouvelles aux acquéreurs. Comme pour Juliette June, aucune photo d’étape n’a été envoyée, celles-ci ne reflétant pas la réalisation finale et pouvant troubler le ressenti de l’acheteur.
Durant le séchage de la toile (l’usage de la peinture à l’huile nécessite parfois plusieurs semaines de séchage), une photo de l’œuvre a été transmise au commanditaire afin qu’il puisse apprécier le résultat avant la livraison.

5. La livraison

Les acquéreurs vivant non loin de l’atelier de l’artiste, ils ont pu profiter d’un moment privilégié avec Éléonore pour une présentation de la toile et un retrait de celle-ci le même jour.

Marée haute, marée basse, huile, mine de plomb et pastel sur toile, 120 x 100 cm. 

VOUS SOUHAITEZ PASSER COMMANDE À UN ARTISTE DE MA GALERIE ? CONTACTEZ-MOI.

contact@virginiebaro.com | 06 84 17 89 57