Démarche artistique de Grégoire Lavigne

La cueillette, la pêche et la chasse, les pièges, les armes, de quoi s’abriter du soleil, assembler deux morceaux de bois, prélever un mat dans la forêt, ou laisser filer, semer, leurrer ses prédateurs, les stratégies des différents règnes, végétal, animal, et humain, inspirent à Grégoire Lavigne des pièces précieuses et brutales. Les transformations opérées sur les matériaux trouvés dans la nature sont minimales, ligatures, taille directe, ou simple composition à la manière des ikebana. Elles se réfèrent à des savoir-faire hérités. Ce n’est sans doute pas un hasard si menuisier de formation, Grégoire préfère aux productions usinées les gestes anciens.
Comme dans un muséum d’histoire naturelle ou un musée ethnologique, ces objets à l’usage inventé sont esthétisés et mis à distance. Curiosité botanique, outils primitifs, ils deviennent les motifs absurdes d’un Robinson sans île, à l’ingéniosité et l’anthropocentrisme délirants.
L’ironie pointe sous la fantaisie naturaliste, elle nous rappelle notre humble condition d’animal à peau tendre, et renonce à toute possibilité de sublimation : l’art comme artefact, hétérogène forcément.

Aude Noguès

Série Abri

Le besoin de renouer à la fabrication, au fait-main, combiné à une envie d’élaborer des constructions qui s’inscrivent dans l’espace, ont donné naissance à plusieurs séries de sculptures bâties selon une même logique. L’artiste compose des volumes associant le minéral — la pierre, au végétal — le bois. Dans un jeu de construction, il assemble ces deux éléments pour atteindre un équilibre à la fois physique et esthétique. Ces sculptures abstraites — aux matériaux, quant à eux, très concrets — sont volontairement identifiées par le plasticien : elles s’appellent Îlot, Table, Abri ou encore Archipel. Les titres nous plongent irrémédiablement dans une narration qui guide le regardeur vers la pensée de l’auteur. Il est question du « refuge », considéré à la fois dans sa fonction et dans l’état dans lequel il nous assigne. Refuge pour le corps et pour l’esprit. Cela renvoie également à la capacité de l’être humain à se saisir de son environnement pour s’adapter à celui-ci : l’Homme préhistorique ramasse des cailloux, des branches et en fait des armes ou des outils. Grégoire Lavigne lui aussi sélectionne précautionneusement sa matière première. À la manière d’un cueilleur, il glane des pierres au pied d’une ardoisière, dans un torrent de montagne. Celles-ci ne subiront que très peu de modifications, la plupart du temps un trou pour recevoir la cheville de bois. Les branches sont issues d’arbres tombés suite à une tempête ou de bois au sol (jamais il n’exploite un arbre debout). Les morceaux sont ensuite coupés aux dimensions souhaitées, poncés pour obtenir le bon diamètre et atteindre la douceur ; douceur qui contraste avec la rugosité de la roche. Dans ce processus de fabrication, les outils ont leur importance. L’artiste utilise aussi bien des technologies modernes que des instruments vieux de plus de 40 ou 50 ans, répétant ainsi des gestes un jour séculaires. Enfin, à travers cette production, Grégoire Lavigne dit tout son amour pour la nature et sa résilience.

Série Îlot

Grégoire Lavigne, sculpture assemblage bois et roche représenté par galerie d'art Virginie Baro

Série Table

Grégoire Lavigne, sculpture assemblage bois et roche représenté par galerie d'art Virginie Baro

Parcours artistique de Grégoire Lavigne

EXPOSITION

2019 • Les parenthèses de V., Galerie Virginie Baro, Château Le Clair de Lune, Biarritz
2017 • Maison du parc national des Pyrénées, Etsaut
2016 • Sans titre 2, DIDAM, Bayonne
2016 • Paysages en mouvement, Accous, Vallée d’Aspe
2016 • Rapprochement, Lys, vallée d’Ossau
2015 • TESTOSTER TWO, galerie de l’école d’art de l’ACBA, Bayonne
2014 • Patio de septembre, Mairie d’Anglet
2014 • Back to Mourenx, Galerie d’art contemporain, Mourenx
2013 • Cimes, pour « Topographic 3″ Eglise des Forges, Tarnos
2013 • Laboratoire, serres municipales, journée du patrimoine, Anglet
2013 • Grégoire Lavigne & The Bad Seeds, Galerie Dubalen, Mont de Marsan
2012 • Partie de pêche sur prairie, Bitamine Faktoria, Irun, Espagne
2011 • Partie de pêche sur prairie, Galerie du second jeudi, Bayonne
2010 • Biennale d’art contemporain (off), Galerie Agora, Dakar, Sénégal
2009 • Expo Atelier, Bayonne
2007 • La fête De La Corniche, Hendaye
2007 • Fantaisie végétale, expo Atelier, Bayonne
2006 • Effets de Serres, Floralies de Garein
2005 • Cloître de la cathédrale Sainte-Marie, Bayonne
2005 • Plantation aléatoire, château de Baroja, Anglet
2004 • Expo atelier, Bayonne
2004 • Galerie des arts, Saint-Sever
2004 •  412 m carré d’art, Anglet
2003 • Trophée des jeunes talents, la poudrière, Bayonne

RÉSIDENCE

2016 • Rapprochement ; résidence de création Lys, vallée d’Ossau
2016 • Paysage en mouvement ; résidence de création en vallée d’Aspe (Pyrénées) avec les Phonies Bergères
2013 • Grégoire Lavigne & The Bad Seeds ; résidence dans le cadre du FLAC, A.I.A.A (l’atelier d’initiatives artistiques & artisanales), Roquefort
2006 • Résidence de création pour l’exposition Effets de Serres, Floralies de Garein

MÉDIATION

2018 • Atelier lycée Louis de Foix Arbre de vie dans le cadre d’un projet européen, suivi créa sculpture illustrative
2018 • Atelier enfant la pêche créative dans le cadre de l’exposition temporaire du FRAC Sous le ciel vide, l’océan, des pêcheurs et soudain…, Nekatoenea, Hendaye
2015 • Atelier créatif adulte Land Art dans l’enceinte de la médiathèque du Marsan, Mont de Marsan
2014 • Atelier enfant au centre de loisirs de Sabres
2014 • Atelier adulte Land Art dans le cadre du festival Auprès de mon Arbre
2014 • Intervention et atelier au collège Pierre Bourdieu de Mourenx (classe de 4e) dans le cadre de l’exposition Back to Mourenx
2014 • Intervention et atelier au collège Jeanne d’Albret de Pau (classe de 6e) avec la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées et espace d’art contemporain le Bel Ordinaire
2014 • Atelier enfant dans le cadre du FLAC

FORMATION

2001 • D.N.A.P. École Des Beaux Arts De Bordeaux
1998 • Prépa École d’art de Bayonne
1997 • B.T.S. menuiserie industrielle, conception/design mobilier
1995 • Baccalauréat Professionnel menuiserie industrielle
1993 • B.E.P. et C.A.P. menuiserie, Lycée Louis de foix, Bayonne