Tissus associatif, Marianne Cresson

1600 

Sur support bois, crin végétal et toile de jute, assemblage cloué et cousu de textiles, galons, rubans, et boutons

Système d’accrochage : cordon de 5 cm  sur le haut de la pièce.

135x50x11 cm (boucle d’accrochage comprise).

Œuvre signée, certificat d’authenticité fourni.

En stock

Catégories : ,

Description

La démarche créatrice dans laquelle s’inscrit  le travail de Marianne Cresson s’apparente à la fois au détournement de techniques, au détournement d’objets et au détournement de sens.

Qu’advient-il lorsque des techniques, utilisées traditionnellement dans le cadre de la fabrication de siège, sont dévoyées à la fabrication d’objets sans fonction ?  L’objet libéré de son utilité est rendu à la sensualité, à la joie… mais aussi chargé de porter le souvenir d’une « assise » perdue.

L’aspect innovant sur le plan technique consiste dans une approche pionnière de la tapisserie dans l’art. Il s’agit donc, d’une part de sortir les techniques traditionnelles de leur formatage (montrer que l’on peut faire autre chose avec elles) et d’autre part de mettre leur corpus à disposition de l’artiste.

Pris dans un mouvement multiple de simplification, de diversification et d’adaptation, les techniques qu’elle met en œuvre permettent d’enrichir le vocabulaire du travail textile : formes plus complexes, arrondis, angles, assortiment de couleurs et volumes, creux et reliefs, émancipation des matériaux… L’expérimentation est permanente.

Dans la série des Bustes, Marianne Cresson cherche plus une évocation qu’une représentation du corps. Il y est démembré, exagéré puis recomposé pour en extraire de la sensualité. Le textile trituré, contraint et tendu à l’extrême, les formes généreuses et arrondies appellent à être touchées. Le choix des couleurs vives amènent de la joie.

Informations complémentaires

Poids 4 kg
Dimensions 135 × 50 × 11 cm