7 toiles pour « faire peau neuve », Thomas Loyatho

Carnaval, retour du printemps et bulles colorées

Thomas Loyatho poursuit sa production cette fin d’hiver et ce début de printemps. Sans doute influencé par ce renouveau de la nature, certaines de ses toiles sont annonciatrices du changement à venir. Cette période est également celle des carnavals où tout un chacun peut revêtir un déguisement afin de se faire passer pour quelqu’un d’autre ou au contraire pour révéler sa véritable personnalité sans divulguer son identité. C’est ainsi qu’un personnage coiffé de bois de cerf « fait peau neuve », qu’un autre est masqué d’une tête de corbeau et vêtu d’une tunique aux manches ailées, ou encore que plusieurs silhouettes font littéralement un bain de nature entre eau et feuillage.
Et puis, se baladant sur ces surfaces picturales, quelques bulles rose ou bleu flottent. Elles disent le besoin de légèreté, l’impossible fusion, sont évocatrices de jouissance ou nous déplacent dans un univers surréaliste.

En cette fin de semaine, je vous invite à plonger dans ce renouveau et à y trouver autant de plaisir que moi lorsque j’ai découvert les nouvelles œuvres du peintre.

Vous pouvez me contacter si vous avez des questions sur l’une de ces toiles, ou sur les modalités de livraison.
Pour connaître le prix de chacune d’entre elles, il vous suffit de cliquer sur l’image.


Under dead skin

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile et acrylique sur toile, 128×96 cm.

Ben wa balls

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile sur toile marouflée sur bois, 33×28 cm.

L’huile et l’eau

Huile et acrylique sur toile, 85×65 cm.

Larru berritu (faire peau neuve)

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile et acrylique sur toile, 115×130 cm.

The sound of emptiness

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile sur toile, 35×44 cm.

A role

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile sur toile, 55×46 cm.

Bandage

Huile sur toile du peintre Thomas Loyatho, représenté par la galerie Virginie Baro
Huile sur toile, 28x38x6 cm.

Présentation de Thomas Loyatho

Thomas est né en 1984 en Nouvelle-Aquitaine, il vit à Hasparren et travaille à La-Bastide-Clairence.

Sa sœur, son frère (également peintre) et lui ont grandi dans l’atelier de leur père (peintre lui aussi) comme dans une salle de jeu ! Il détient des diplômes en aménagement de l’espace et en protection de l’environnement. En plus d’être plasticien, il est accompagnateur en montagne.
Ses expérimentations sont pluridisciplinaires et en prises avec la matière. L’emploi de matériaux pauvres ou sobres ne nécessite pas une technologie qui le dépasserait et le rendrait obsolète, mais incite au contraire au dépouillement, à rouvrir le champ des possibles.
Ces matériaux ont en commun le fait d’avoir une sémantique bien plus large que […]

Lire la suite

Parcours · Extrait

Expositions collectives

2020 · Les parenthèses de V., galerie Virginie Baro, La Maison du Marquis, Biarritz, France
2019 · En trois temps, Galerie Détour Namur, Belgique

2018 · Seconde nature, Centre d’Art Contemporain du Luxembourg Belge, Belgique

Prix

2018 · Sélection Prix Itzal Aktiboa, France
2015 · Prix Horlait Bruxelles, Belgique

Publication

2018 · CACLB #12, saison 2018
2015 · Wégimont Culture n°290

Formation

2015 · Master Arts Visuels et de l’Espace avec grande distinction, Académie Royale des Beaux Arts, Liège, Belgique
2012 · Atelier Daniel Balaban, École Supérieure des Arts d’Ostrava, République Tchéque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.