Le paysage, par Éléonore Deshayes

Perceptions du paysage

Les paysages d’Éléonore Deshayes sont issus de manipulations. Elle fragmente le réel pour le reconstruire dans une version onirique. Chaque morceau existe bel et bien mais l’ensemble nous plonge dans une vérité imaginaire. Ici deux nouvelles toiles. La première est traitée en aplats successifs déterminants à la fois la profondeur et la hauteur du paysage qui nous fait face. La seconde fait la part belle à la touche du pinceau sur les deux tiers de l’espace pictural. On pense au pointillisme.


Éléonore Deshayes

La léthargie des Agaves, huile sur toile, 100×80 cm

Nelumbo, huile sur toire, 100×100 cm

TOUTES LES PEINTURES D’ÉLÉONORE DESHAYES

TOUS LES DESSINS D’ÉLÉONORE DESHAYES

Voilà le tout nouvel atelier d’Éléonore Deshayes à Lille.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.