Le plasticien Claude Billès rejoint la galerie

Une forme d’esthétique de l’erreur traverse l’œuvre de l’artiste

En début d’année je vous annonçais l’arrivée de deux nouveaux artistes au sein de ma galerie. Je vous ai d’abord présenté le sculpteur Alain Quercia, installé à Grenoble ; il est temps à présent de vous dévoiler le second ! Il s’agit du plasticien Claude Billès qui vit et travaille à Bayonne.
Claude et moi nous connaissons depuis plus d’une décennie et suivons avec plaisir la carrière de chacun. Depuis toutes ces années nous aimons énormément échanger sur le beau, la quête d’une forme d’esthétique, les doutes qu’engendre une recherche plastique. Ces interrogations nous amènent parfois vers des questions philosophiques qui transcendent notre réalité, mais c’est pour mieux y revenir. Nourris de ces réflexions, nous affirmons nos choix et avançons sur notre chemin.

Au cours du printemps 2020 Claude et moi avons travaillé à notre collaboration. Au fil des rendez-vous, autour d’un café pour lui et d’un thé pour moi, j’ai épluché sa production. Il s’agissait de procéder à une sélection qui s’inscrive dans la ligne de la galerie et qui valorise les différentes facettes de l’artiste. J’ai retenu quatre séries dont certaines sont encore en cours de production. 
Aujourd’hui je vous fais découvrir une première série nommée « Widescreen ». Il s’agit de photographies dont le fichier numérique est volontairement corrompu par l’artiste. À la manière d’un peintre, il cherche l’équilibre dans la composition : couleurs, formes, gestion de l’espace. Il en résulte ces images au format cinématographique et dont les pixels glissent, s’éclatent ou se répandent. La captation du réel bascule alors dans l’abstraction, nous éloigne du sujet initial et nous transporte sur le chemin d’un ailleurs. Le film peut commencer.

Il s’agit de tirages uniques encadrés d’une caisse américaine noire.

Les tirages peuvent bien évidemment être expédiés en France comme à l’étranger.
Si je peux vous apporter un complément d’information, je le ferai avec plaisir, contactez-moi.


Quelques indications sur la démarche artistique de l’artiste

Depuis plusieurs années à présent, sa recherche s’articule autour de l’exploitation formelle du ratage, de la boulette, de la bourde, de la maladresse. L’image abîmée lui semblera toujours plus riche qu’une image propre. Il cherche la faille qui ne peut être provoquée mais survenir par l’emprunt de chemins inconnus, par la prise de risques. Il fait confiance à l’expérimentation et se pose en observateur des effets causés par ses actes dans une recherche de composition équilibrée. En ce sens il s’agit moins de s’en remettre au hasard, que de nourrir son art des circonstances qui naissent durant la création. Aussi, Claude Billès accorde plus d’importance aux accidents rencontrés et intégrés consciemment qu’à l’atteinte d’un objectif formel.
Son art est un constant rattrapage de ses erreurs.


Série « Widescreen »

Photographie, traitement numérique, impression encres UV sur Plexiglas, tirage unique.
60×110 cm, caisse américaine aluminium noir, 65×115 cm.

Marinella

Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro

Banyuls

Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro
Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro
Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro

Parfois à la frontière de l’abstraction, le travail le Claude Billès est toujours, d’une manière ou d’une autre, en prise directe avec le réel, que ce soit dans sa représentation, que dans sa saisie tangible pour former des productions composites et hybridées. La création d’images numériques répond à cette notion de couches et d’empilement de données issues du réel. Le logiciel de traitement de l’image offre une infinité de combinaisons, de fusions et de densité de transparence des strates. Il n’y a que la manipulation qui permet d’envisager des issues. Il ne peut pas penser l’image finale, elle se construit devant ses yeux, seule l’harmonie dictera l’arrêt de la recherche.


Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro
Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro

Leucate morning

Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro

Clara

Photographie panoramique corrompue, tirage unique, Claude Billès, galerie Virginie Baro

Présentation de Claude Billès

Claude Billès est né en 1969 en Occitanie. Il vit et travaille à Bayonne.

[..] Le choix du médium ne se fait pas selon ce qu’il souhaite exprimer mais est lié aux circonstances de création et précisément aux contraintes du moment : matériaux, matériel, temps disponibles. En ce sens il n’y a aucun prétexte pour ne pas créer. Peu importe les outils et la technique, ses travaux sont toujours le résultat d’un moment ou les maîtres mots sont contrainte, expérimentation, accident et finalement équilibre. Tout est susceptible de devenir un acte créatif, à condition de vouloir porter son regard sur les choses et d’en extraire une composition. Son ambition est de développer une production pluridisciplinaire par essence ou tout est potentiellement matière première et ancrée dans une esthétique de la valorisation de l’erreur.

Lire la suite

Parcours · Extrait

Expositions

2020 · Festival Points de vue, Expostion Graphic Waves – DIDAM, Bayonne, France
2020 · Festival D1G1TART – Lourmarin France
2019 · Lʼatelier Minuit Une – Perpignan, France
2017 · ArteUP Arte, Centre culturel Tabakalera – San Sebastian, Espagne
2014 · Collectif Post Pictura Pictura Est, Crypte Ste Eugénie, Biarritz, France
2011 · Maison des Pyrénées-Atlantiques, Paris, France

Foires

2017 · Hybid Arte Madrid, Espagne
2010 · Art Paris + Guests, (la tribu des artistes et les papiers Canson), Grand Palais, Paris, France
2004 · Foire Internationale dʼArt Contemporain dʼAnvers, Belgique

Installations
Performances
2018 · Musée des Beaux-Arts Bonnat-Helleu, Le GlitchLab #2, Bayonne, France
2015 · V.ROOM, photo, peinture, vidéo, aménagement autour de lʼespace modulable, Le carburateur, Bayonne, France
2014 · I.G.L.O.O (Autour du réchauffement climatique), photo, peinture, vidéo, aménagement, design sonore, lumière, Le carburateur, Bayonne, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.